À l'abordage !!!!

Depuis tout petit, tu rêves de devenir corsaire (voire pirate!)? Aaaah, la liberté, les étendues immenses, l'odeur de la poudre! ben lis la suite, veux-tu??? Tu vas moins rire...

Depuis le 12 octobre 2010, EA commericialise une extension qualifiée de booster et nommée High Seas. Elle se vend environ 15€ sur UOGameCodes.

Parmi ses possibilités, mentionnées dans d'autres articles, on s'intéressera plus particulièrement ici au combat naval. Ce combat nécessite l'emploi de nouveau bateaux: 

Grands bateaux            
Classe Soute Virabilité Dérive latérale Solidité Canons Dégâts des cannons
Tokuno 16000 3 3 100k 5 100%
Gargouille 12000 1 1 140k 7 100%
Orc 14000 2 1 100k 7 150%

Ces vaisseaux sont vendus par les Shipwrights du Sea Market,, ce village flottant aux milieu de l'océan. Les vaisseaux Tokuno s'achètent auprès du shipwright humain, et les Gargish auprès du shipwright gargouille.

Une fois en possession de votre nouveau bateau, quelques nouveautés:

  1. Il faut avoir le montant de l'achat en liquide sur son compte, donc pensez à casser vos chèques avant d'acheter (il y a un banquier au Sea Market).
  2. Plus de clé pour le bateau mais deux runes qui vous sont fournies lors du "redimage" du ship-deed (le bon que l'on vous remet lors de l'achat). Pour l'instant, le nom de ces runes n'évolue pas quand on modifie le nom du bateau, et on ne peut pas renommer ses runes; ça devrait s'améliorer un jour...
  3. Un système de sécurité pour l'accès au bateau; comme il n'y a plus de clé, on peut régler assez finemement la sécurité d'accès au bateau (accès à ces réglages sur le menu du pilote).
  4. Plus de passerelle: on monte à bord ou on quitte le bord en double-cliquant sur la "mooring rope", petites cordes enroulées près du bastingage.
  5. Plaçage du bateau plus facile grâce à une petite boite de dialogue permettant de choisir l'orientation du bateau que l'on souhaite placer. Ça reste pas très facile avec le client classic... en fait, pas mal de choses sont pas très faciles avec le client 2D, comme la navigation sans carte générale :D En fait, tout est plus facile avec le client SA: même de se faire tuer en pvp...
  6. Navigation à la souris après avoir double-cliqué sur la barre du vaisseau (wheel).
  7. Emplacements pour les canons

Les canons

Et c'est ici que commence le calvaire. Les canons se vendent assez chers (dans les shops des joueurs uniquement) ou se craftent. C'est du travail pour un blacksmith-carpenter. Il y a deux types de canons: les canons lourds et les canons légers. Honnêtement, les canons légers sont surtout utiles pour l'entraînement, parce qu'ils consomment 60% moins de ressources que les canons lourds. Mais en combat... prévoyez plutôt des canons lourds! Ce sera plus efficace.
Un canon lourd nécessite 1800 ingots et 75 planches;
Un canon léger nécessite 900 ingots et 50 planches.

Les munitions

Vous pourrez tirer 2 types de projectiles, tous deux fabriqués par un blacksmith:
grapeshot (grappes): ces projectiles étaient historiquement de la mitraille: clous, morceaux de verre, de ferraille... Ils sont effectifs contre les mobs, pas tellement contre le bateau adverse.
cannonballs (boulets): ces projectiles font des dégâts au bateau adverse mais affectent peu les mobs.

Un grapeshot léger nécessite 6 ingots et un cloth; doublez cela pour un grapeshot heavy.
Un cannonball léger nécessite 6 ingots; pour les boulets lourds: doublez la mise!

Les charges

Pour propulser vos boulets, vous devrez préalablement introduire une charge de poudre dans votre canon.

La poudre 

Elle est l'âme de la bataille, et votre cauchemard permanent. L'alchimiste fabrique la poudre. Quand il est GM (skill à 100), il n'a encore que 70% de chances de réussite: il faut donc équiper son alchi d'un talisman donnant du bonus (ces talismans vont rarissimement jusqu'à 30% de bonus).

Mais voyons plutôt par étapes comment on tire un coup (ce qui est l'objectif principal de certaine guilde francophone de mauvaise réputation).

Tirer un coup...

Étant bien convenu que vous avez fabriqué un canon et que vous l'avez installé sur un emplacement idoine de votre esquif, approchez-vous suffisamment dudit canon, et double-cliquez dessus. Une boite de dialogue apparaît, qui propose 4 étapes: en rouge quand une action est requise, en vert quand on peut passer à l'étape suivante.

  1. Nettoyez le canon s'il est sale (clean)
    Cela nécessite juste la possession d'un swab, crafté par un tinker.
  2. Chargez votre canon (charge)
    vous 
    avez besoin maintenant d'un ramrod, encore crafté par un tinker.
  3. Garnissez votre canon (load)
    vous introduisez maintenant une munition, boulet ou grappe, et un curseur de de ciblage s'affiche, vous permettant de choisir une munition dans votre sac. Le ramrod est encore nécessaire.
  4. Parez votre canon (prime)
    vous placez maintenant une mèche, nommée fuse qui est fabriquée par votre alchimiste
    .
  5. Feeuuuuuu! Il vous faut un match allumé dans votre sac (allumez votre match d'un simple double clic, pas besoin de crafter un briquet à silex à l'aide de 400 ingots et de 300 crystalline blackrocks...)

Les ingrédients de l'armurerie

Le salpêtre (saltpeter) est vendu par des alchimistes NPC du Sea Market. Au début, il n'y en avait qu'un, toujours en rupture de stock. Maintenant, il y en a 3, toujours en rupture de stock aussi... Espérons que cela évoluera, car pour tirer un seul coup de canon lourd, vous aurez besoin de 30 salpêtres, rien que pour la charge et la mèche... sans compter les 10 salpêtres demandés par votre torche (match)... Tant que les choses restent en l'état (ce 15 octobre 2010!), vous allez beaucoup souffrir pour vous procurer du salpêtre...

Le charbon de bois (charcoal) est de loin l'ingrédient le plus sympa. Il est fabriqué avec du bois par un cook; mais avec un skill à 0, si vous êtes humain, vous avez 70% de chance de succès. De plus, tout le bois de votre sac est converti en une passe. Si-si: vraiment très cool...

La potasse (potash) est fabriquée par un alchimiste avec de l'eau et du bois.

La match cord sert à fabriquer la match, espèce de torche permettant la mise à feu du canon. Elle est craftée par un alchimiste avec 1 salpêtre + 1 ball of yarn + 1 water + 1 potasse. Il en faut dix par match...

La poudre est craftée par l'alchimiste avec 6 salpêtres + 1 soufre + 1 charcoal. Un alchi GM n'a que 70% de chances de succès... prévoyez les talismans de bonus, donc!!! C'est le seul ingrédient pour lequel il ne suffit pas d'être GM pour crafter sans perte d'ingrédient.

Le soufre (Sulfurous Ash) est un réagent classique de la magie ultimienne, vendu par les NPC magiciens, scribes ou alchis, ramassé par terre ou looté sur certains mobs.

Le bois et le fer sont des ressources classiques elles aussi.

La ball of yarn s'achète auprès d'un NPC weaver (moins cher!) ou d'un tailor ou encore se crafte avec de la laine et un rouet (3 BoY par laine); la laine s'obtient aussi en tondant un mouton avec une lame.

L'eau est contenue dans des pichets que l'on peut remplir à un water trough si on en possède un (nécessaire dans toute maisond e crafter!). Mentionnons l'intérêt de posséder un endless decanter of water qui s'obtient en lançant des pichets d'eau à un water elemental  (Shame niveau 2...) et qui peut être relié à un water trough pour fournir de l'eau sans fin... Le water trough est crafté par un carpenter.

Le cloth s'achète auprès d'un weaver (moins cher) ou d'un tailor. Achetez plutôt un bolt of cloth et coupez le avec des ciseaux: ça vous reviendra 5 fois moins cher! Vous pouvez aussi tisser vous-mêmes à partir de laine ou de coton puis de fil, à l'aide d'un rouet pour le fil puis d'un métier à tisser pour le rouleau de tissu.

Les ustensiles du canonnier

Le swab sert à nettoyer le canon. Crafté par un tinker avec 4 bois et 4 cloth. Ustensile durable.

Le ramrod sert à charger le canon. Crafté par un tinker avec 8 bois. Ustensile durable.

La match sert à mettre le canon à feu. Craftée par un tinker avec 4 bois et 10 match cords. Notez qu'une fois allumée, la match a une durée de vie limitée; en gros, il en faudra une par jour de combat...

La fuse cord (mèche) se place sur le canon (prime the cannnon) au dernier moment et permet sa mise à feu. Elle est fabriquée par un alchimiste avec 1 poudre + 1 ball of yarn + 1 water + 1 potasse

La charge est introduite dans le canon propre, avant la munition, à l'aide d'un ramrod. Elle est fabriquée par un tailor avec 1 cloth et 1 powder pour les charges légères, ou 4 powders pour les charges lourdes.

Les munitions ont été évoquées en début d'article

Après le combat...

Les mèches et munitions qui n'ont pas servi peuvent être retirées des canons.
Vous allez maintenant pouvoir réparer les dégâts...

En survolant avec votre souris vos canons et votre pilote, vous constaterez deux choses.
Quand votre bateau et vos canons sont intacts, leur condition est pristine.
Quand votre bateau prend un coup de canon, il s'abîme.
Quand votre canon est utilisé, il s'abîme aussi...

Toute réparation définitive doit être faite bateau accosté; soit près d'une côté, soit à quai au Sea Market.

Les réparations des canons nécessitent du fer (iron). Elles en consomment moins quand elles sont faites par blacksmith expérimenté.

Les réparations du bateau sont de 2 types. Elles consomment du bois (pour la coque) et du tissu (pour les voiles). Elles en consomment moins quand elles sont effectuées par un carpenter/tailor expérimenté.

  1. Les réparation temporaires ne servent que quand votre bateau est immobilisé par des dégâts importants. Elles ont une durée de vie de quelques minutes, et permettent juste de rejoindre le rivage le plus proche à vitesse réduite. Tout nouveau coup de canon reçu annule la réparation temporaire en cours... Une fois accosté, on peut passer à l'étape suivante.
  2. les réparations permanentes ne peuvent être effectuées qu'une fois accosté. 

 Vous allez vite réaliser que ces réparations coûtent cher en ressources, surtout si vous n'avez pas un bon crafter pour les réaliser...

Considérations annexes...

Historiquement, à la haute époque de la marine à voile et de la piraterie dans les Caraïbes, la manœuvrabilité était essentielle; cela a coûté cher aux lourds galions espagnols. On se servait du vent pour bien positionner son flanc sans s'exposer au flanc de l'adversaire, de façon à ce que les boulets balayent tout le pont de l'ennemi. Quatre types de munitions étaient employées: les boulets pour abîmer la coque, la mitraille pour tuer l'équipage ennemi, les boulets chaînés (grapes) pour détruire la mâture et la voilure et enfin les boulets incendiaires pour tenter d'enflammer le vaisseau adverse. Des grappins étaient employés pour l'abordage.

Dans Ultima les choses sont plus simples. On dispose juste de munitions anti-personnel et de munitions anti-navire. D'expérience, mieux vaut s'occuper de l'équipage ennemi avec quelques bons magiciens ou des archers, cependant que des canonniers bien entrainés amocheront le bateau de l'ennemi. Car voilà: l'abordage n'est possible que quand le bateau ennemi est très abimé. De même, vous ne pourrez piller la soute de l'ennemi qu'après avoir bien abimé son bateau. Donc: utilisez de préférence des munitions de type boulet, vous ferez des économies...
La manœuvrabilité joue aussi son rôle: un navire Tokuno s'éloignera plus facilement en dérivant latéralement qu'un navire Gargoyle. Toutefois, il sera plus vite immobilisé par les dégâts reçus...

Placer les canons ne peut se faire qu'une fois accosté. Si vous prévoyez de vous battre, ne comptez pas placer vos canons une fois en mer...

Quand vous chassez un dread pirate (quête "Bounty"), sachez qu'il sera quasi invulnérable tant que vous n'aurez pas salement amoché son bateau.

Le dry-dockage permet de réduire son bateau en un modèle réduit qui est atterrit dans votre sac. La quête Bounty qui peut être obtenue à la taverne du Sea Market place d'office une perche à prisonnier sur votre bateau. De ce fait, ledit bateau n'est plus dry-dockable! Sauf à résilier la quête.
De même, on ne peut démonter un canon sale ou abimé.
On ne peut non plus drydocker un bateau contenant un tel canon, ni drydocker un bateau abimé.
On ne peut pas plus drydocker un bateau dont la soute n'est pas vide, ou dont le pont est encombré.

Les runes qui permettent de rejoindre le bateau sont au nombre de 2. Assurez-les toutes les deux! Placez-en une dans votre runebook, lockez l'autre dans votre maison, pour que les copains ou vos crafters puissent accéder à votre bateau.

La navigation à la souris n'est pas la plus commode pour les longs trajets; les anciennes commandes gardent alors leur utilité. Accoster est par contre plus facile à la souris. Pendant le combat, mieux vaut désigner un capitaine, qui s'occupera surtout de placer correctement le bateau et d'éviter le feu des canons adverses par recall.

Les images amélioreraient grandement cet article; mais purée, j'ai vraiment pas le temps... :D Bonne chasse...


Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Ultima Online ?

128 aiment, 45 pas.
Note moyenne : (178 évaluations | 8 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de Ultima Online
(35 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

63 joliens y jouent, 645 y ont joué.